Questions courantes sur l'homosexualité

Note de l'éditeur : La colonne " Ask Roger " du pasteur Roger Barrier apparaît régulièrement à Preach It, Teach It . Toutes les semaines à Crosswalk, Dr. Barrier met près de 40 ans d'expérience dans le pastorat à travailler pour répondre à des questions de doctrine ou de pratique pour des laïcs, ou pour donner des conseils sur des questions de leadership d'église. Envoyez-lui vos questions à .

Bonjour Roger:

J'avais l'habitude d'assister à votre église à Tucson et vous m'avez donné d'excellents conseils sur ma fille qui "est sortie du placard" il y a quelques années. Vous m'avez dit de ne JAMAIS fermer les communications. Alors qu'elle est encore dans le style de vie, j'ai suivi vos conseils et j'ai beaucoup appris sur Dieu grâce à cette expérience. Merci beaucoup.

"M"

Cher lecteur,

Il y a plusieurs années, M m'a écrit juste après que sa fille soit sortie du placard. Sa fille a ramené sa petite amie à la maison pour «rencontrer la famille». Les choses ne vont pas bien. M était tellement bouleversée, blessée et fâchée contre le choix de vie déplacé de sa fille qu'elle l'a "jetée" hors de la famille et ne voulait plus jamais revoir sa fille. Papa a pris la perspective opposée. Il a également été profondément blessé. mais, il voulait garder la porte de la relation ouverte. J'ai conseillé à maman d'acquiescer à la perspective de papa. À l'époque, j'étais d'accord avec mon père et je le fais toujours Je voulais qu'ils aient une porte ouverte pour aider leur fille quand elle pourrait avoir besoin de soutien, de conseils et d'amour.

Je souhaite utiliser l' expérience de "M" pour nous aider, en tant que chrétiens, à mieux comprendre l'homosexualité, les gènes homosexuels, les choix de vie et nos réponses à ceux qui vivent la vie gay.

Récemment, j'ai reçu la lettre suivante avec une question que beaucoup posent, peu importe si un être cher est gay ou non.

Bonjour Roger ... que dirais-tu à quelqu'un qui déclare qu'il ne peut pas aider son homosexualité? Quelqu'un qui croit être né de cette façon et qui ne peut s'empêcher de penser comme il se doit. Je suis toujours à court de mots lorsque cela se présente et je ne sais pas exactement où les indiquer dans les Écritures.

Merci,

"L"

Cher “L”

Après le divorce, votre question sur l'homosexualité est de loin la question la plus fréquemment posée par «Ask Roger».

Je me souviens d'avoir écouté une femme chrétienne dévouée déclarer que l'homosexualité était sans aucun doute l'un des péchés les plus odieux de la planète. Elle n'a montré aucune tolérance pour le comportement et aucune tolérance pour les personnes impliquées dans le mode de vie. De son point de vue, l'homosexualité était indiscutablement un choix personnel, qui devait être «non choisi» si les personnes impliquées voulaient se mettre en ordre avec Dieu.

Tandis qu'elle parlait, j'ai jeté un coup d'œil sur son mari. Il était assis tranquillement, la tête baissée. Il était abasourdi par l'explosion de sa femme. Je me suis rendu compte que lui et sa femme n'avaient jamais discuté de la question. Quand elle a eu fini, j'ai dit à mon mari: «Je t'ai regardée peiner mal à l'aise avec ce qu'elle disait."

Il a fait une pause et a fait une pause et a finalement dit: "Mon camarade de chambre à l'université était gay."

Tout était silencieux. J'ai pensé au bon Samaritain. Tant que le blessé au bord de la route n’est qu’un «certain homme», il est facile de passer. Mais quand nous retirons les couvertures et voyons un être humain en train de mourir et qui saigne à mort, il est difficile de passer.

Tant que sa femme pouvait mettre tous les homosexuels dans une catégorie, il lui était facile de passer. Mais quand elle est descendue de son âne et a vu le colocataire de son mari blessé au bord de la route, il était difficile de passer. Elle était abasourdie; elle ne savait pas que le colocataire de son mari était gay.

En répondant à votre question, «L», je commencerai par le matériel biblique pour ensuite passer aux preuves scientifiques concernant l'homosexualité. Enfin, je partagerai plusieurs réflexions sur la façon dont nous, chrétiens, pourrions choisir de traiter le sujet. J'espère que vous pourrez alors prendre vos propres décisions intelligentes.

Examinons le matériel biblique, en commençant par…

1 Corinthiens 6: 9-11 : «Ne vous y trompez pas: ni les sexuellement immoraux, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les prostituées, ni les délinquants homosexuels, ni les voleurs, ni les gourmands, ni les ivrognes, ni les escrocs, n'hériteront du royaume de Dieu. Et c'est ce que certains d'entre vous étaient. Mais vous avez été lavé, vous avez été sanctifié, vous avez été justifié au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l'Esprit de notre Dieu. "

Bien que tous ces péchés soient dévastateurs et conduisent dangereusement les gens en enfer, nous, chrétiens, avons tendance à concentrer notre attention sur l'homosexualité à l'exclusion des autres.

Un deuxième passage, Romains 1: 24-27 décrit le jugement de Dieu sur un monde qui a rejeté sa révélation personnelle à travers la nature et la conscience:

«C'est pourquoi Dieu les a livrés dans les désirs pécheurs de leurs cœurs à l'impureté sexuelle pour la dégradation de leurs corps les uns avec les autres. Ils ont échangé la vérité de Dieu pour un mensonge, et ont adoré et servi des choses créées plutôt que le Créateur - qui est à jamais loué. Amen. A cause de cela, Dieu les a livrés à des convoitises honteuses. Même leurs femmes ont échangé des relations naturelles pour des relations non naturelles. De la même manière, les hommes ont également abandonné leurs relations naturelles avec les femmes et ont été enflammés de désir mutuel. Les hommes ont commis des actes indécents avec d'autres hommes et se sont vu infliger la peine qui leur est due pour leur perversion. "

Nous voyons ici le jugement de Dieu sur une société qui l'abandonne. Il le laisse aller à tout moment, menant à toutes sortes de libertés et de perversions sexuelles. La perversion ultime est le dépassement généralisé de la société par la communauté gaie et lesbienne. Nous n'attendons pas le jugement de Dieu sur notre société américaine. Le jugement est arrivé. Nous récoltons ce que nous avons semé.

Néanmoins, si nous ne faisons pas attention, nous aborderons ce passage avec une mauvaise attitude. Nous verrons un sentiment de jugement juste lorsque nous verrons le péché dans ces passages: «Allez les chercher, Dieu! Ils méritent d'être jugés! »Mais, lorsque nous voyons des personnes emprisonnées et blessées dans ces passages, notre cœur se brise.

Romains 1: 18-23 décrit l'homme abandonnant Dieu. Romains 1: 24-32 décrit Dieu abandonnant l'homme - l'abandonnant aux conséquences de ses propres actes.

Dans Romains 1: 24-25, le mot grec Epithumia, traduit par «désirs pécheurs», signifie en réalité « tendre la main après un plaisir qui défie toute raison». C'est comme si on disait: «Qu'est-ce qu'ils font !!! la manière d'une société qui est si complètement plongée dans la poursuite du sexe qu'elle a cessé d'être consciente de Dieu.

Romains 1: 26-27 décrit l'homosexualité rampante comme l'une des marques d'une société impie, méchante et abandonnée. «Même les mots que Paul utilise pour les femmes ( θηλυς )» et «même les hommes ( αρσην )» ne sont pas les mots grecs normaux pour les hommes et les femmes. Paul a utilisé les termes animaux pour désigner «mâle» et «femelle». Nous pourrions nous attendre à ce que les mâles éclatent comme ça - mais pas les femelles - et les femelles sont en tête du peloton! Paul décrit l'homosexualité comme utilisant son corps contrairement à la nature. Selon Paul, regarder son appareil sexuel devrait convaincre quiconque que de telles pratiques ne sont pas prévues.

Voyons maintenant quelques-unes des recherches en cours sur l'homosexualité. Notez s'il vous plaît! La discussion suivante n'est pas une conversation ou un argument concernant la moralité et les valeurs. Cependant, nous pouvons apprendre quelques faits simples en passant en revue certaines découvertes génétiques, anatomiques, hormonales et chimiques concernant l'homosexualité:

  • L'anatomie du cerveau gay est légèrement différente de celle des hétérosexuels. L’hypothalamus homosexuel est environ deux tiers de la taille de l’hypothalamus hétérosexuel.
  • L'épaisseur du corps calleux chez les homosexuels, qui envoie des signaux d'interaction entre les côtés gauche et droit du cerveau, est de taille moyenne entre le cerveau des hommes hétérosexuels et celui des femmes hétérosexuelles.
  • La tendance à être homo ou hétérosexuel est influencée par la quantité de testostérone produite dans le ventre de la mère pendant la grossesse. Plus la testostérone est abondante, plus un enfant de sexe masculin est susceptible d'être hétérosexuel. Moins il y a de testostérone, plus un enfant de sexe masculin est susceptible d'être homosexuel.
  • À l'inverse, plus il y a de testostérone, plus une fille est susceptible d'être homosexuelle. Moins la testostérone est basse, moins la fille est susceptible d'être gay.
  • Chaque frère de sexe masculin successif a tendance à avoir un poids de naissance inférieur à celui du frère né auparavant. Il existe une corrélation directe entre l'insuffisance pondérale à la naissance et la propension à l'homosexualité.
  • La corrélation positive entre l'orientation sexuelle des frères de la mère et l'homosexualité est également intéressante. Un frère homosexuel du côté de la mère a une corrélation positive avec un neveu homosexuel.

(Le matériel ci-dessus est extrait de deux livres de Matt Ridley: Genome ; et Nature via Nurture ; et Mapping the Mind de Rita Carter).

Cela étant, les scientifiques ont clairement déterminé (principalement à partir d'études sur des jumeaux) que les gènes ne déterminent pas de façon fataliste notre personnalité, notre chimie cérébrale, notre apparence physique ou nos préférences sexuelles. Notre environnement et nos interactions personnelles, en particulier au cours de nos six premières années et littéralement tout au long de notre vie, activent et désactivent les gènes. Certains environnements activent certains gènes pour s'exprimer. La même constitution génétique (comme des jumeaux élevés dans des environnements différents) peut entraîner l'activation ou la désactivation de différents gènes. C'est le cas des gènes ayant une propension à l'homosexualité.

Des centaines de gènes sont maintenant identifiés comme contribuant à une orientation homosexuelle et / ou potentielle. Ces gènes sont impliqués dans une danse complexe entre la nature (matériel génétique) et l'environnement (facteurs environnementaux). De nombreux gènes sont activés ou désactivés par contact avec leur environnement et, dans certains cas, par des choix personnels.

Je déjeunais avec un ami médecin chrétien qui connaît bien le christianisme et les questions génétiques, chimiques et environnementales concernant les homosexuels. Nous discutions des complexités de Romans One et de la génétique homosexuelle lorsque mon ami médecin, a déclaré: «Cela signifie qu'il est temps que nous descendions de nos hauts chevaux et que Dieu soit le juge. Nous devons entrer dans cette arène avec amour et compassion! Nous savons que nous sommes appelés à le faire. "

Le comportement homosexuel est un péché à tous les niveaux. Si vous avez des penchants homosexuels, Dieu dit: «Contrôlez-vous. Vous ne fermerez jamais le fossé spirituel qui vous unit à une relation intime avec Moi pendant que vous êtes impliqué dans un comportement homosexuel. "

De même, les comportements hétérosexuels hors mariage sont un péché à tous les niveaux. Dieu dit: «Contrôlez-vous. Vous ne fermerez jamais le fossé spirituel qui vous unit à une relation intime avec Moi alors que vous êtes impliqué dans un comportement hétérosexuel en dehors du mariage. "

Permettez-moi de partager avec vous quelques «plats à emporter» ou des éléments que vous pourriez envisager lorsque vous tirerez vos propres conclusions sur ce sujet.

1. Protégez les enfants.

2. Priez pour le repentir dans toute notre nation. La chance de notre nation de se repentir est faible. Mais ça arrive. Ninive est tombée à genoux dans un sac et cendrée après que Jonas a prêché le Jugement prochain de Dieu. La nation entière s'est retournée et le jugement a été suspendu. J'aimerais penser que si cela se produisait pour Ninive, cela pourrait arriver pour l'Amérique.

3. Cessons de crier: «Stop it!» Aux «pécheurs» de notre société. Peu de “pécheurs” ont donné leur vie à Christ parce que quelqu'un a crié: “Arrête ça.” Autant que nous sachions, Jésus n'a jamais crié “Arrête ça” pour les pécheurs, Il a crié “Arrête ça” pour les chefs religieux qui devraient ont connu et se sont mieux comportés. Il vivait dans la compassion pour les gens qui ne connaissaient pas mieux. Nous ne retournerons cette société que lorsque nous leur montrerons un meilleur moyen. Nous sommes appelés à aimer et à démontrer un meilleur ensemble de valeurs pour une culture en décomposition.

4. Parents d'homosexuels: soyez en paix . Vous n'avez pas causé l'homosexualité de votre enfant, et vous n'êtes pas responsable de le «réparer». En passant, on croyait autrefois que l'homosexualité était le résultat de mères dominantes et de pères calmes, soumis et non impliqués. Ce n'est pas vrai. Des études révèlent que les pères ont tendance à fuir leurs fils homosexuels parce qu'ils ne sont pas nécessairement «virils». Maman devient alors trop protectrice envers son fils «rejeté». Rejeter les pères et surprotéger les mères peut plutôt résulter de l'homosexualité d'un enfant, et non de sa cause.

5. La réponse chrétienne appropriée aux personnes homosexuelles est d'avoir de la compassion pour eux, comme nous le faisons pour les autres. Ils ont les mêmes besoins d'amour et d'affection, de réconfort, d'acceptation, d'affirmation, de sécurité, d'encouragement et de respect que tous les autres. La façon dont nous répondons à leurs besoins humains est extrêmement importante pour eux et pour nous.

6. Faites vos propres recherches scientifiques. J'ai choisi de partager un certain nombre de faits scientifiques provenant de sources diverses. Il existe de nombreuses études et ressources sur ce sujet parmi un nombre incroyable de ressources.

7. Veillez à ne pas succomber à la sophisme naturaliste. Le sophisme naturaliste déclare: «C'est comme ça; Par exemple, "Je suis homosexuel; par conséquent, mon orientation sexuelle est acceptable", ce qui revient à dire: "Je suis né avec un cœur déformé. C'est ainsi qu'il faut Par conséquent, un cœur déformé est OK. "

8. Soyez en paix si vous craignez que si les homosexuels sont nés et ne sont pas faits par choix, la vérité et la validité de la Bible sont en question. Non, notre foi repose sur la résurrection du Christ - et non sur la façon dont nous interprétons Romains Un.

«Eh bien, « L », j'espère que ma réponse sera utile pour résoudre les problèmes et tirer vos propres conclusions. Je suis sûr que certaines personnes vous diront qu’elles ont tout compris. mais, je doute qu'ils le fassent. Il me semble que c’est un sujet sur lequel nous devrons attendre la réponse définitive du ciel. N'oubliez pas qu'il n'y a aucune raison de laisser la confusion entourer l'homosexualité secouer votre foi. Notre foi repose sur la résurrection (1 Corinthiens 15) du Christ le matin de Pâques et non sur notre capacité ou notre incapacité à comprendre Dieu et l'homosexualité.

Amour, Roger

Le docteur Roger Barrier a récemment pris sa retraite en tant que pasteur enseignant de l' église Casas à Tucson, en Arizona. En plus d'être un auteur et un conférencier recherché, Roger a encadré ou enseigné à des milliers de pasteurs, de missionnaires et de dirigeants chrétiens dans le monde entier. L'église Casas, où Roger a servi au cours de ses 35 années de carrière, est une méga-église connue pour son ministère bien intégré et multigénérationnel. La valeur d'inclure les nouvelles générations est profondément enracinée dans Casas pour aider l'église à bouger avec force tout au long du XXIe siècle et au-delà. M. Barrier est diplômé de la Baylor University, du Southwestern Baptist Theological Seminary et du Golden Gate Seminary en grec, religion, théologie et pastorale. Son livre populaire, À l' écoute de la voix de Dieu, publié par Bethany House, en est à sa deuxième édition et est disponible en thaï et en portugais. Son dernier travail est, Got Guts? Obtenez pieux! Priez la prière que Dieu garantit de répondre, de Xulon Press. On peut trouver Roger en train de bloguer sur Preach It, Teach It , le site d’enseignement pastoral fondé avec son épouse, la docteure Julie Barrier .

Des Articles Intéressants