Comment marcher sur les traces de Jésus vers la simplicité et la dépendance à Dieu

La vie de Jésus fournit un modèle idéal de ce que la simplicité joyeuse et la dépendance à Dieu peuvent apporter.

Les Ecritures nous disent que Dieu invisible et infini a séparé le rideau entre le ciel et la terre et s'est introduit dans notre voisinage en tant qu'être humain de chair et de sang que nous connaissons comme Jésus-Christ. Jésus était la seule personne dans l'histoire à pouvoir choisir ses conditions de vie avant sa naissance.

Si vous aviez pu déterminer votre valeur financière nette avant de venir au monde, où l'auriez-vous localisée? Ou, si un génie apparaissait soudainement devant vous et vous proposait d'augmenter votre revenu annuel à votre guise, combien de zéros ajouteriez-vous? Si vous êtes comme moi, votre réaction réflexe pourrait être: «Tout ce que Bill Gates fait sonner bien. Ou Mark Zuckerberg. Ou Oprah Winfrey. Ajusté pour l'inflation, bien sûr, chaque année. "

Curieusement, Jésus - qui aurait pu choisir une valeur nette supérieure à celle de n'importe qui dans l'histoire du monde - a choisi de vivre très humblement. Il est né dans une grange empruntée et est immédiatement devenu un réfugié. Quand Marie et Joseph l'ont dédié au temple, ils ont offert deux pigeons en sacrifice, indiquant que Jésus était né dans une famille située dans la tranche économique la plus basse d'Israël. Sur la base de la vocation de Joseph, nous savons également que Jésus était peut-être charpentier avant de devenir rabbin. Cependant, le mot grec habituellement traduit par «charpentier», tekton, peut également être traduit par «journalier».

Lorsque je fais du vélo dans la rue Ontario, dans notre ville, je vois régulièrement un groupe d'hommes se tenir à un certain coin qui ont l'air d'être tombés dans des difficultés financières. Ils attendent d’être récupérés par une équipe de construction. En passant devant eux, j'imagine parfois Jésus parmi eux. Lorsque Jésus est passé du statut d'ouvrier ouvrier à celui d'enseignant, il aurait pu tirer parti de sa popularité pour obtenir un avantage financier. Mais il a choisi de rester pauvre sur le plan financier et il a même choisi de rester sans abri pendant une partie de sa vie (Luc 9:58).

Pourquoi alors le Dieu infini, qui aurait pu obtenir son revenu à n'importe quel niveau, choisirait-il de vivre dans le monde sans la valeur nette du fondateur d'IKEA, ou même à un niveau solide de la classe moyenne? En partie, parce que Jésus a voulu nous montrer que Dieu a choisi d'être solidaire des pauvres. Selon la Banque mondiale, 71% des habitants de la planète vivent avec dix dollars ou moins par jour. La Bible enseigne que Dieu est particulièrement proche des démêlés, des pauvres et des démunis (Psaume 34:18). En devenant l'un d'eux en la personne de Jésus-Christ, Dieu dit: «Je me tiens aux côtés des pauvres.» Jésus a également choisi d'être pauvre financièrement parce qu'il savait que l'argent et les biens matériels pouvaient encombrer et même étouffer notre relation avec Dieu (Matthieu 6:24), nous empêchant de respirer spirituellement et de recevoir le don de l'amour et de l'intérêt de Dieu pour nous.

De plus, Jésus a choisi de vivre avec une somme d'argent très modeste parce qu'il voulait apprendre à dépendre de Dieu. Dans un verset mystérieux du livre des Hébreux, nous voyons que Jésus-Christ a appris l'obéissance à Dieu à travers ce qu'il a souffert (5: 8). Jésus-Christ n'est pas né dans notre monde en tant qu'être humain pleinement mûr. Comme vous et moi, il a dû apprendre à manger, à marcher, à parler, à lire et à écrire et à devenir plus mûr. Il a également appris avec le temps à dépendre de Dieu pour ses besoins quotidiens. Quand Jésus nous a appris à prier: «Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien», il nous enseignait sa propre prière, car il priait aussi Dieu, son Père, pour son pain quotidien.

Choisir l'abondance simple

Mais que signifie pour nous marcher sur les traces de Jésus vers la simplicité et une dépendance plus profonde de Dieu? Comme nous le voyons dans les évangiles, Jésus n'avait pas un revenu élevé, une maison à lui, ni beaucoup de luxe, de commodités et de conforts de notre monde (Matthieu 8:20). Il a plutôt vécu beaucoup de souffrance et d’adversité dans sa vie. Et pourtant, les Ecritures nous disent qu'il a eu une joie qui a surpassé ses pairs.

Cette joie venait de sa relation de plus en plus profonde avec Dieu, dont il chérissait l'amour. Parce qu'il se sentait nourri, élevé par Dieu et vraiment content, il n'a pas cherché des choses matérielles dont il n'avait pas besoin. Lorsque nous devenons plus dépendants de Dieu et que nous chérissons son amour et sa sollicitude, nous découvrons une joie durable et un contentement que le monde qui nous entoure ne connaît pas (Jean 14:27). Nous aurons également besoin de moins de choses dont nous n’avons pas vraiment besoin et désirons au contraire ouvrir la main et partager la plénitude qui nous a été donnée.


Tiré du Guide de survie pour l'âme de Ken Shigematsu. Copyright © 2018 par Ken Shigematsu. Utilisé avec la permission de Zondervan. www.zondervan.com.

Des Articles Intéressants