Comme un doux conte de Noël, l'étoile brille

Grâce à un grand ensemble de voix, The Star devient une histoire de Noël optimiste que toute la famille peut apprécier. Les manigances animées enchanteront les enfants et les adultes pourront se reposer en toute liberté grâce à cette expérience cinématographique parfaitement agréable. 3 sur 5.

Synopsis

Situé à Nazareth (9 mois avant JC), The Star présente au téléspectateur un jeune âne nommé Bo ( Steven Yeun ) qui rêve d'aventures au-delà de la corvée quotidienne de sa vie de village. Lorsque l'occasion de rejoindre la caravane royale se présente, Bo, avec son ami pigeon Dave ( Keegan-Michael Key ), s'évade de façon dramatique avant d'être accueillie par une jeune femme nommée Mary ( Gina Rodriguez ). Bien que réticent au départ à rester, Bo change d'avis lorsqu'il découvre que le méchant roi Herod ( Christopher Plummer ) envisage de tuer le bébé à naître de Mary. Avec l'aide d'une brebis joyeuse nommée Ruth ( Aidy Bryant ) et d'un trio de chameaux débiles ( Oprah Winfrey, Tracy Morgan et Tyler Perry ), Bo tente de voir sa nouvelle famille en toute sécurité vers Bethléem - et aide inconsciemment à inaugurer le tout premier Noël!

Ce qui fonctionne?

L'étoile On peut facilement attribuer le succès à la légion d’acteurs qui font la une des journaux et qui ont réussi à se faire connaître. En plus de ceux déjà cités, ce film comprend des talents vocaux de noms tels que Zachary Levi, Kristin Chenoweth, Anthony Anderson, Patricia Heaton, Gabriel Iglesias et bien d'autres encore. Ces acteurs font le film, transformant un dialogue médiocre en or cinématographique. On pourrait même aller jusqu'à dire que leur charisme d'octane élevé a empêché The Star d'être mort à son arrivée. Cela ne veut pas dire que le film n’a rien d’autre à admirer. L’histoire est intelligente et propre, les parents peuvent se détendre sans s’inquiéter, leurs enfants seront exposés à tout ce qui ne leur plaira pas, et une abondance d’humour farfelu ne manquera pas de faire rire les petits. En prime, le message spirituel de The Star ne semble jamais trop envahissant, même si le film est toujours fait sur mesure pour les chrétiens.

Qu'est-ce qui ne va pas?

Commençons par l'animation. Triste à dire, l’animation est devenue une industrie impitoyable dans laquelle vous devenez gros ou que vous rentrez chez vous. Les illustrations de la star ne sont pas mauvaises, mais elles ne dépassent jamais les bonnes, et plus de quelques scènes auraient pu utiliser des retouches. L'histoire (pas l'histoire de Noël, mais le cheminement personnel de croissance de Bo) est mince. Il est clair que les animaux ne sont qu'un véhicule de l'Incarnation, et bien qu'ils réussissent à cet égard, ils nuisent à leur propre récit. Comme mentionné précédemment, le dialogue est assez fondamental, mais vu que le film est destiné aux enfants, cela peut largement être pardonné. Enfin, le film souffre d'une surabondance de musique de Noël. Au début, il est légèrement agréable de se faire sérénader avec diverses chansons sur la naissance du Christ, mais le nombre commence rapidement à s'accumuler. Une scène a même une chanson commence à jouer le moment après l'autre, se termine.

Vision chrétienne du monde / Thèmes spirituels

L'étoile ne fait pas semblant de son message. Le film entier est un récit biblique des événements entourant la naissance du Christ, bien que du point de vue des animaux de basse-cour et avec quelques libertés créatrices (aucune qui ne contredirait les Écritures). Les chrétiens à la recherche d'un film de Noël solide seront ravis de ce qu'ils trouveront. Il existe également une dispersion de thèmes chrétiens tels que pardonner à ses ennemis, rechercher la rédemption, prier Dieu et servir quelque chose de plus grand que soi. Étonnamment, une section assez poignante du film est consacrée à Joseph et à sa peur de devenir père. C'est une bonne idée et donne aux adultes quelque chose à penser. La seule critique serait que les scènes mettant en scène des anges sont profondément décevantes, mais on peut en tenir compte à l’animation.

ATTENTION (peut contenir des spoilers)

  • Classement MPAA: PG pour certains éléments thématiques
  • Langue / blasphème : impeccable.
  • Sexualité / Nudité : Un ange dit à Marie qu'elle aura un enfant. Mary a une bosse de bébé; Mary accouche et accouche hors écran. Joseph et Marie se marient; quelques conseils de datation d'une colombe; une gerboise saute par-dessus le dos d'une robe de femme; une colombe secoue ses fesses et dit: "embrasse mes plumes de la queue."
  • Violence / Effrayant / Intense : beaucoup d'humour burlesque; un oiseau parle de gens mangeant des poulets; un chien mange une gerbe mais le recrache; deux chiens sont menaçants; Hérode parle de tuer des enfants; un soldat effrayant est envoyé pour tuer Jésus; un homme tombe à sa mort (ce qui n'est pas montré).
  • Drogues / Alcool : Un homme boit un gobelet lors d'un festin de mariage - personne ne dit que c'est du vin mais personne ne dit que ce n'est pas le cas.

Le résultat final

RECOMMANDÉ POUR: les familles, les petits enfants, les groupes religieux, les amoureux de l'histoire de Noël, les parents cherchant à enseigner Jésus à leurs enfants.

NON RECOMMANDÉ POUR: snobs d’animation, athées, ceux qui recherchent un divertissement plus adulte.

The Star, réalisé par Timothy Reckart , sortira en salles le 17 novembre 2017. Il dure 86 minutes et compte Steven Yeun, Keegan-Michael Key, Aidy Bryant, Gina Rodriguez, Zachary Levi, Christopher Plummer, Ving Rhames, Gabriel Iglesias et Kristin Chenowetheth., Anthony Anderson, Patricia Heaton, Tyler Perry, Tracy Morgan, Oprah Winfrey et Kris Kristofferson . Regardez la bande-annonce de l'étoile ici.

Ryan Duncan est éditeur de divertissement pour Crosswalk.com.

Date de publication : 16 novembre 2017

Courtoisie d' image: © SonyPicturesAnimation

Des Articles Intéressants